agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

CREA Portails : www - étudiants - personnels CREA

Vous êtes ici : fr > Publications/Réalisations > Productions et contributions des membres du laboratoire > Afrodescendances, cultures et citoyennetés

Afrodescendances, cultures et citoyennetés

 

Francine Saillant et Alexandrine Boudreault-Fournier (s. dir.), Afrodescendances, cultures et citoyennetés , Laval, P.U.L., 2012, 244p. Ouvrage avec la participation de membres du CREA.

Être afrodescendant et jouir de la pleine citoyenneté s'avère une question sensible partout dans le monde.

Les demandes sociales des afrodescendants sont partout et renvoient à la reconnaissance, ce qui veut dire devenir pleinement sujet de droit sans nier pour autant la mémoire du passé et le rapport identitaire aux références et aux récits qui construisent les riches cultures élaborées par les afrodescendants, cela tant sur le plan local que sur le plan transnational, en même temps qu'à une demande d'engagement politique de la part des États qui doivent trouver des solutions aux problèmes collectifs des afrodescendants le plus souvent aux prises avec la pauvreté et un faible statut social. Il s'agit aussi, pour les États, de mettre en place des politiques diverses reliant plusieurs aspects de la vie sociale : politiques de lutte c ontre le racisme, politiques culturelles inclusives, politiques de la mémoire de l'esclavage et, bien sûr, politiques sociales avantageuses. Plusieurs questions se posent à nous, par exemple : les afrodescendants qui ne sont pas des élites politiques ou culturelles entretiennent-ils cette « mémoire de l'esclavage » ? Quels sont les groupes qui, au contraire, rejettent une telle mémoire ? De nombreux leaders politiques sont d'accord pour concentrer leurs réclamations de meilleures conditions de vie sur cette question de la pleine citoyenneté. En quoi cette question de la citoyenneté fait-elle ou non écho aux premiers intéressés, en l'occurrence ceux qui seraient susceptibles d'en bénéficier ?

Comment relier citoyenneté et mémoire de l'esclavage, mais aussi références culturelles ancestrales, mémoire de l'Afrique et identité composite ? Quelles sont les stratégies politiques et culturelles mises en place par les afrodescendants pour relier mémoire de l'esclavage et luttes pour la citoyenneté ? Quelles sont les pratiques culturelles effectives des afrodescendants servant à reconstruire, directement ou indirectement, une citoyenneté par le bas ? Ce sont toutes ces questions, une à une ou interreliées, que ce livre permet d'ouvrir tout en offrant, sinon des réponses, tout au moins des repères et des voies de réflexion des plus fructueuses.

afrodescendances.jpg

Sous la direction de Francine Saillant et Alexandrine Boudreault-Fournier - Avec la participation de Pauline Guedj et Jorge P. Santiago du CREA

Introduction - Francine Saillant et Alexandrine Boudreault-Fournier

1 - Quilombos contemporains - Hebe Mattos et Martha Abreu

2 - Séquelles de l'esclavage, identité culturelle et construction de la citoyenneté en Haïti dans l'oeuvre de Jean Price-Mars - Jhon Picard Byron

3 - Esclavage dans les anciennes colonies françaises - Réginald Auger et Catherine Losier

4 - Négocier la mémoire de l'esclavage - Pauline Guedj

5 - Art, citoyenneté et réparations de l'esclavage - Francine Saillant

6 - Black is beautiful version cubaine - Alexandrine Boudreault-Fournier

7 - Sujet Noirs et dynamiques de l'apparence dans le milieu musical urbain au Brésil - Jorge P. Santiago

8 - L'expérience des Lascars - Mouloud Boukala

9 - L'héritage de l'indépendance d'Haïti à la Guadeloupe - Catherine Benoît

10 - Asymétries post-coloniales - Jacques d'Adesky

11 - "Plus républicains que la République" - Christine Chivallon

Francine Saillant est professeure au Département d'anthropologie de l'Université Laval et directrice de la revue Anthropologie et Sociétés. Elle a publié récemment Transformations sociales, genre et santé (en coll. avec M. Boulianne) (PUL, 2003), Identités, vulnérabilités, communautés (en coll. avec M. Clément et C. Gaucher) (Nota Bene, 2004) et Communautés et socialités (en coll. avec Éric Gagnon) (Liber, 2005). Ses travaux en anthropologie médicale portent sur les systèmes d'aide et de soins au sein de diverses communautés, notamment au Brésil. Elle conduit actuellement des travaux sur l'anthropologie de l'humanitaire et sur la place des ONG et de la société civile dans le développement des formes d'aide et de soins à l'intérieur des communautés locales.


mise à jour le 10 janvier 2013


Université Lumière Lyon 2