Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : crea>fr>Publications/Ralisations>Productions et contributions des membres du laboratoire>Panafricanisme, religion akan et dynamiques identitaires aux Etats-Unis

Rechercher

Panafricanisme, religion akan et dynamiques identitaires aux Etats-Unis
 

Publi le 12 avril 2012

Le chemin du Sankofa (2012)

Des montagnes de l'arrire-pays d'Accra aux rues animes des quartiers afro-amricains de New-York, l'auteur nous invite suivre le processus de diffusion et d'implantation de la religion akan aux Etats-Unis, son intgration dans le champ religieux afro-amricain et son rle dans l'laboration de revendications identitaires complexes et sans cesse redfinies.

arton207.jpg

Ghana, 1965. Gus Dinizulu, un musicien afro-amricain des tats-

Unis, en tourne en Afrique de l'Ouest, dcouvre un lieu de culte

populaire dans la rgion, l'Akonedi Shrine. Accueilli par la prtresse en

chef, introduit aux cultes des divinits vnres sur place et anobli par

les autorits politiques locales, celui-ci dcide d'exporter les pratiques

et rituels du lieu aux tats-Unis et de fonder New York une premire

maison de culte akan destine exclusivement aux Afro-Amricains.

En Amrique du Nord, le projet de Dinizulu rpond un dsir chez

certains militants noirs d'emprunter le chemin du Sankofa, c'est--dire

de partir la recherche de leurs racines et de construire sur le territoire

national des espaces d'africanit o ce qu'ils reconnaissent comme leur

culture originelle serait accessible et reproductible. Des montagnes de

l'arrire-pays d'Accra aux rues animes des quartiers afro-amricains

de New York, des bibliothques universitaires ghanennes aux caves

de Philadelphie, Pauline Guedj nous invite suivre le processus de

diffusion et d'implantation de la religion akan aux tats-Unis, son

intgration dans le champ religieux afro-amricain et son rle dans

l'laboration de revendications identitaires complexes et sans cesse

redfinies.

guedj.jpg

Pauline Guedj est anthropologue, matre de confrences et membre du

Centre de Recherches et d'tudes Anthropologiques (CREA) l'Universit

Lyon 2. Elle est galement chercheure associe au laboratoire Les Afriques

dans le Monde (CNRS-IEP Bordeaux). Elle mne actuellement des

recherches sur les processus de transnationalisation de pratiques et !gures

musicales noires et mtisses entre tats-Unis et Europe.

Pour accder vos outils, connectez-vous »