Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Son, images et langage
 

Publi le 12 avril 2012

Anthropologie esthtique et subversion (2009)

Le modle dans lequel s'est forme l'anthropologie classique a rsolument opt pour le discours au dtriment de l'image ou de la musique, rarement considres comme des formes de connaissance mais presque toujours comme des objets de savoir.

la rduction de l'art et des reprsentations sociales, voire des produits culturels qui n'ont plus rien d'inquitant, il ne convient pas d'opposer une vasion dans le mystre et l' ineffable . Les fictions du renchantement peuvent aussi escamoter ce qu'il y a de subversif dans l'exprience esthtique.

Contre l'anti-intellectualisme la mode, cet ouvrage choisit de privilgier non pas l'affect, mais le percept dans son rapport instable au langage. En crivant, en lisant (Mario de Andrade), en composant de la musique, en l'coutant (Bla Bartk), en ralisant un film, en allant au cinma (Jia Zhangke), en construisant un immeuble, en l'habitant (l'architecture brsilienne et japonaise), nous avons la possibilit de faire varier non pas la ralit , mais bien la relation que nous entretenons avec elle. Cette exprimentation esthtique apparat aujourd'hui comme un acte d'insubordination l'imposition de normes univoques.

La dmarche ici esquisse est celle d'un ralisme critique qui ne consiste ni s'mouvoir davantage, ni savoir plus, mais regarder et couter autrement.

9782701015415.gif

Franois Laplantine, professeur mrite l'Universit Lyon-2, est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages dont beaucoup sont traduits en plusieurs langues. partir de recherches effectues principalement au Brsil et qu'il poursuit au Japon, il propose une rflexion sur les rapports de l'anthropologie, de l'esthtique et du politique l'poque de la mondialisation.

SOMMAIRE

I. L'art l'poque de la mondialisation

II. Anthropologie et esthtique

III. Surprendre, tre surpris : l'vnement

L'vnement, un objet d'tude illgitime

La culture contemporaine comme culture des vnements extrmes

Comprendre ce qui fait vnement : d'une pense de l'tre une pense inessentialiste du peut-tre

La preuve, la rvlation, le scandale

Le caractre vnementiel scandaleux du rel. nos amours de Maurice Pialat

IV. Prendre : le caractre drisoire du culte de la performance, de la perfection et de la russite tout prix

De la traduction

Bton rigide et bton lche

Ple fort et ple faible de la connaissance

Le grand et le petit

Ratage

Passage

V. crire : le travail du langage comme acte de rsistance au diffrentialisme et l'indiffrence

VI. Composer, couter : musiques et mtissages

Le paradigme de mtissage

Le mtissage et la musique

Patrimoine, modernit et mtissage dans l'?uvre ethnomusicologique et artistique de Bla Bartok et de Mario de Andrade

De quelques musiques mtisses : nouba, tango, fado, bossa-nova, ra

Mtissages de la liaison et mtissages de la graduation

VII. Construire : Architectures et mtissages

Architecture et ethnographie

Dtour par Albi

Du baroque

De l'architecture postmoderne

Esthtique architecturale du plan et esthtique architecturale du flux

VII. Mettre en scne

Le dfi du sens, c'est la forme

La subjectivit revendique

Rescnariser

Vers un no-ralisme

IX. Filmer, regarder

Penser en images. 1) De l'empreinte la disparition. 2) Une image de la ralit n'est pas la ralit. 3) Parler des images n'est pas penser en images. 4) Le spculaire, le spectaculaire et le spectral

Rarfier. 1) De la saturation la rarfaction. 2) Transition et graduation infinitsimales. 3) Le secret et le discret. 4) De la dsamplification des sons dans le cinma

De la mondialisation des images d'autres images de la mondialisation : le regard de Jia Zhangke

Bibliographie

Pour accder vos outils, connectez-vous »